L’ATELIER de la FONDATION POCLAIN

Ils ne sont pas nombreux, mais très actifs, une toute petite équipe qui se charge de remettre sur « pneus ou chenilles » de vieilles machines pour constituer un parc d’engins au top de la              « présentation » tel qu’ils étaient à l’époque de leur sortie d’usine !

Peintures neuves certainement mais aussi un parfait état de fonctionnement pour pouvoir se déplacer sans problèmes.

Albert DELAIVE & Guy LAUDIJOIS sont nos deux spécialistes de la restauration, jonglant entre le nettoyage, la mécanique moteur, l’hydraulique l’électricité, la soudure, toute une partie de recherche sur les origines de chaque engin (plans et caractéristiques) et d’autres activités qu’ils découvrent au fur et à mesure de cette nouvelle expérience.

Il faut dire quand même qu’ils ont été au fil de leur carrières successivement de Poclain à CASE et CNH, des techniciens spécialistes « engins de chantier » intervenant chez nos clients et agents aux 4 coins de la planète, avec une solide expérience de terrain.

La finalité de chaque restauration consiste à disposer d’un matériel en état de fonctionnement même si les composants sont usés, mais la présentation finale (peinture et marquages) doit être au top, les opérations de peinture sont réalisées par un atelier professionnel (FGDPM) a DUVY, dans l’Oise, entreprise disposant d’installations industrielles modernes respectant les normes de sécurité et environnementales en vigueur.   

Le parc de matériel actuel de la Fondation est en majeure partie constitué d’engins issus de

« donation », leurs propriétaires ne souhaitant pas voir partir à la « casse » des engins ayant souvent marqués leur carrière professionnelle.

La Fondation possède ainsi un parc matériel qui commence à s’étoffer, avec déjà une petite collection de machines dont la restauration est terminée : 

  • Une TP300 équipement rétro montée sur un camion GMC « cabine torpédo ».

  • Une TU équipement rétro montée sur un camion GMC « cabine tôlée » (Don de Bernard BARRAUD, ancien concessionnaire Poclain à la Rochelle).

  • Une FC30 équipement retro déporté Chenilles 28’’.

  • Une TY45 Equipement benne preneuse (Don de l’entreprise CAGNA, Compiègne).

  • Une TX Equipement retro (Don de l’entreprise LOPEZ & MORELLI, Santeny).

  • Une TYS équipement benne preneuse.

  • Une TC45 chenilles 20’’ équipement benne preneuse qui est en attente de mise en peinture finale.

  • Une TU équipement godet « butte » (exposée devant le siège de la Fondation)

  • Un wagonnet à chenilles « betteraves » de 2,50 m3 (exposé devant le siège de la Fondation)

Et un parc en « standby »

Le travail est important car il nécessite d’évaluer la dimension de la restauration, d’effectuer le démontage, la réparation, la recherche et le remplacement de composants mécaniques hydrauliques électriques, de remettre à niveau les capotages et cabines, éléments qui souvent ont le plus souffert lors de la mise à l’arrêt ou au rebut des machines.

Les archives de la Fondation (plans, documentations, photos) permettent de retrouver une grande partie des renseignements nécessaires aux restaurations, mais parfois il faut avoir recours à d’autres passionnés de Poclain qui possèdent des documents rares ou introuvables.

Reste à restaurer

  • Une TO B, équipement rétro et benne (Don de Mr MOURET).

  • Une 115 P équipement rétro (Don de Mr FINOT, Lizy/Ourcq).

  • Une TU « Trirou » équipement butte, godet à clapet (Peut être la N° 1 ?).

  • 2 x Epandeurs a fumier.

  • Une remorque « fourragère » 5 t « trirou » (Don de Mr Eugène BOUTAVENT, Boutencourt).

  • Un tombereau 3 t « Trirou » (Don de Mr Ludovic CHARTIER, Le Plessis Belleville)

  • Une petite remorque « Trirou » avec ridelle (Don de Mr Marcel CHARTIER, Le Plessis Belleville).

  • Un « diable » (Don de la famille DRUGEON, Le Plessis Belleville).

Le défi est de taille, nous sommes souvent sollicités pour reprendre des engins dont les propriétaires souhaitent se séparer et qui sont désireux de trouver une autre solution que la mise à la casse d’un engin.

L’équipe réduite de nos spécialistes ne permet pas de restauration a grande échelle, mais la qualité du travail réalisé au fil des années nous a permis de participer à des évènements importants comme plusieurs INTERMAT à Villepinte, à ALBON en juin 2022 lors du grand rassemblement des collectionneurs de matériel ancien (gamme Poclain et autres)

 La Fondation Poclain est basée sur un « fond de dotation », qui n’a pas de financements et ne peut fonctionner que par donation et bénévolat de son équipe. La donation c’est le seul moyen de permettre la sauvegarde d’un patrimoine industriel national que représente le matériel créé par Poclain dans les années de son existence.     

Albert.jpg
Guy.jpg

Albert DELAIVE

Guy LAUDIJOIS

TY45 01-2.jpg
TU GMC rouge 01.jpg
sous la machine 01.jpg
TX 01.jpg
reparation verin 02.jpg
finition 02.jpg